Œuvrer à la création d’un village de référence à Maaden (Mauritanie)

Village de référence – Maaden

Mauritanie

Participer à la transition écologique du village de Maaden afin d’en faire un modèle inspirant et reproductible. Agroécologie, éducation, économie, habitat et santé seront associés dans le souci des êtres et de la nature.

Depuis plusieurs années, Pierre Rabhi imagine une initiative écologique au cœur du Sahel où hommes et nature cohabiteraient en intelligence. Maurice Freund s’est rendu en Mauritanie à Maaden en août 2017 et a été convaincu que ce village atypique se prêterait à une expérience créative et écologique. Les premiers contacts avec la communauté villageoise ont été enthousiastes.

Ainsi, tout en accompagnant Maurice Freund à la renaissance d’un tourisme solidaire en Mauritanie, le Fonds de Dotation souhaite contribuer à la mise en œuvre de ce village de référence.

Ce projet se base sur une démarche participative de la communauté villageoise accompagnée par des experts du réseau de Pierre Rabhi et des partenaires locaux. Ce projet de village modèle est directement piloté par l’équipe du Fonds de Dotation Pierre Rabhi. Il s’agit d’un projet ambitieux, de longue haleine et qui a besoin d’être soutenu financièrement.

Témoignage de Pierre Rabhi : « En décembre 2018, en Mauritanie,  trente-cinq ans après l’aventure de Gorom-Gorom, je suis en compagnie de Maurice Freund, de Bernard Chevilliat, tous deux font partie de l’équipe bénévole du Fonds de Dotation Pierre Rabhi créé en 2013, de Pierre-François Prêt, agronome expert en agroécologie et de quelques amis et connaissances susceptibles de nous aider à Maaden.

Nous souhaitons élaborer une sorte de village modèle, qui, nous l’espérons, inspirera des initiatives similaires. Ainsi, entre l’accès à ce pays facilité par la ligne aérienne de Point Afrique et nos compétences en agroécologie, nous serons en mesure de coopérer à une démarche à laquelle la conjoncture mondiale avec ses incertitudes donne une indéniable pertinence et devient absolument indispensable. » 

Pour l’heure plusieurs problématiques prioritaires ont été identifiées avec les villageois :
  • Désenclavement du village dont l’accès est rendu difficile par une piste de 10 kms à forte déclivité et sujette à détérioration.
  • Amélioration de la production locale de carottes (deuxième activité agricole) et passage en agroécologie par la mise en œuvre de compostage à grande échelle.
  • Amélioration de la productivité de dattes et développement du marachage par l’application de méthodes agroécologiques.
  • Aide pour l’autonomie et l’équipement du dispensaire.
  • Contributions aux développements des coopératives féminines notamment en favorisant la transformation du henné et sa commercialisation.
  • Introduction de l’écologie à l’école primaire, fourniture de livres et cahiers.
  • Aide à la fourniture de 50 pompes solaires sur 5 ans en privilégiant les paysans les plus démunis.
  • Aide à la formation pour la construction de maison à voûtes nubiennes adaptées aux températures sahariennes.
  • Développement d’un tourisme éthique et solidaire de proximité à vocation spirituelle (village soufi).
  • Mise en œuvre d’une parcelle expérimentale : clôture, local pour abriter le matériel etc…

Après plusieurs audits adossés à des analyses de terrain et plusieurs échanges avec un groupe de travail local (Comité pour Maaden), une « feuille de route » a été établie. Le Fonds de Dotation Pierre Rabhi a permis la livraison d’un premier container de matériel de 40 pieds en février 2019 pour répondre à certaines problématiques : tracteur tout terrain, puissant broyeur pour feuilles de palmes, broyeur à henné et groupe électrogène (destiné aux coopératives féminines et au dispensaire), houe maraichère et petits matériels agricoles, éclateuse de pierres (pavage traditionnel de la route d’accès et réalisation de gabions pour le barrage dans l’oued), matériel pour l’élaboration de confitures, etc… le début d’une belle aventure !